N’ENTREPRENEZ PAS 2017 TOUT SEUL

Il est grand temps de réaliser que le mythe du surhomme (ou de la superfemme) n’est qu’un mythe. Nous avons tous besoin des autres pour progresser. Même Steve Jobs a eu besoin de Wozniak et d’une pléthore de spécialistes pour faire progresser ses idées. Il en va de même pour vous. Il est peut-être temps de réaliser que vous aurez besoin des autres pour réaliser vos rêves. -Alain Samson

https://alain-samson.myshopify.com/blogs/articles/n-entreprenez-pas-2017-tout-seul

IMG_7055 (1).jpg

“HÉSITER, C’EST DÉJÀ PRENDRE UNE DÉCISION” -STANISLAW JERZY LEC

 

image-4

Êtes-vous de celles qui souffrent du syndrome de l’indécise? Vous savez, ces femmes qui prennent un temps fou à choisir leur vêtement, leur film de fin de soirée, la nouvelle peinture pour leur chambre à coucher, la marque de petits pois à acheter au supermarché… On les reconnait aussi au resto, un menu en main, tournant les pages sans se brancher jusqu’à ce que la mine impatiente du serveur les pousse à choisir en panique (à leur plus grand désespoir). Ces mêmes indécises qui regrettent leur choix et se martyrisent en se répétant qu’elles auraient dû garder leur première idée… (la première idée est toujours la meilleure, non?). Pas facile de vivre avec le stress de trancher (pas la tête de votre conjoint tout de même… même s’il ne supporte plus vos incertitudes!).

Aux États-Unis, la boutique Marshalls a compris le combat de ces femmes et leur a fait un petit clin d’oeil en leur installant des crochets dans les cabines d’essayage. Les crochets des indécises! Reste que… se brancher entre un morceau « peut-être »(possibly) et un « oui, oui, je le veux »(definitely) n’est pas une partie gagnée… Bon shopping!

The Shop – South Beach

image-3

Si vous avez prévu faire un tour à Miami sous peu, faites un arrêt à la boutique The Shop. Votre walk-in affiche complet? Croyez-moi, il reste toujours un peu de place pour une nouvelle paire de chaussures … sinon envahissez l’espace de votre tendre moitié !

Située dans le Fashion District de South Beach, cette boutique vaut le détour pour ses chaussures originales et vraiment abordables. Talons vertigineux, à paillettes, à motifs psychédéliques, tout est possible. L’expérience ultime des excentriques! Mais sachez qu’un danger vous guette en ces lieux de dépenses: la durée de l’expérience. Ou serait-ce plutôt la réaction de votre homme à la durée de l’expérience? Vous suit-il gentiment, sans broncher? Dites-vous que s’il ne soupire pas, il doit sûrement lever les yeux au ciel quand vous vous apprêtez à essayer la xième paire en léopard montée sur des talons de six pouces alors que vous ne chaussez que des ballerines! Et il n’a pas tort! Nous ferions probablement la même tête s’il nous faisait perdre notre précieux temps … dans un magasin d’électroniques!

À la boutique The Shop, vous pourrez au moins lui montrer la section de vêtements et d’accessoires pour hommes. Il oubliera peut-être (un peu) ce que vous lui faites endurer et il y dénichera sûrement de beaux articles de designer … en quelques minutes seulement! Même si vous savez qu’essayer (pour une centième fois) les chaussures qui ont survécu à la séance d’élimination des dernières heures ne taira pas la voix intérieure vous suppliant de toutes les acheter, vous ne pourrez résister à la tentation. Proposez donc à votre homme de faire un brin de jasette avec les sympathiques proprios de la boutique en vous attendant (encore) … ils viennent de Montréal! Bon shopping!

The Shop – South Beach
1121 Washington Ave, Miami Beach, FL 33139

Shoe time!

La plupart des fillettes ont déjà enfilé les escarpins de leur maman au moins une fois durant leur tendre enfance. Moi y compris. L’expérience fut agréable, mais sans plus. Était-ce parce que les soi-disant escarpins étaient trop simples, pas assez colorés, trop communs? Peut-être… Ou était-ce mon côté excentrique qui fleurissait déjà et était désespérément à la recherche d’originalité? Assurément!

Qui aurait cru qu’avec le temps (et un portefeuille mieux garni !), je développerais une relation aussi intense avec ces accessoires? Je l’assume, je suis accro aux souliers – mais je ne suis pas une fétichiste pour autant!

image